Réforme constitutionnelle : Emmanuel Macron veut "la Vème République jusqu'au bout", nous défendons "la démocratie jusqu'au bout" !

 

Réformer les institutions et notre Constitution, bien sûr ! Mais, pour quoi faire ?

Pour concentrer tous les pouvoirs entre les mains d'un seul homme et rendre notre régime "hyper-présidentiel" ?

Pour assécher la démocratie et éloigner encore plus les citoyens des décisions qui les concernent directement ?

Pour transformer le Parlement en chambre d'enregistrement et dévitaliser les contre-pouvoirs et l'opposition ? 

Derrière les discours de modernité, les images d'une République start-upeuse, Emmanuel Macron dessine en réalité les institutions dont il rêve : "La Vème République jusqu'au bout", "la Vème République à l'excès" ! 

Aujourd'hui, les citoyens sont les grands oubliés d'une histoire qui doit d'abord s'écrire avec eux. C'est pourquoi le Parti socialiste défend une République de l'équilibre des pouvoirs, de nouveaux droits pour les citoyens et demande à ce que cette réforme constitutionnelle fasse l'objet d'un large débat démocratique en étant soumise au peuple par référendum. 

 

Les socialistes défendent "la démocratie jusqu'au bout"!

"La Constitution est notre contrat social : vouloir la transformer n'est jamais un acte innocent. Cette réforme constitue une régression démocratique et confirme une dérive autocratique (...) Emmanuel Macron veut plus de pouvoirs pour lui-même. Nous voulons de nouveaux droits pour les citoyens."

Retrouvez la résolution adoptée à l'unanimité Bureau national !

 

Réforme constitutionnelle : Pour une réforme plus juste, donnant plus de place aux citoyens

Dans le cadre des débats sur le projet de loi pour une démocratie plus représentative, responsable et efficace, Olivier Faure est intervenu à la tribune de l'Assemblée nationale, afin de mettre en garde contre le projet du gouvernement, et dessiner une réforme plus juste, qui donne plus de place aux citoyens, et qui rééquilibre les pouvoirs. 

Retrouvez le discours d'Olivier Faure