bild-7240917-0001Un article de presse en Allemagne que l'on ne verra JAMAIS en France !!

Traduction :
8 avions, 61 voitures de fonction, 1000 employés.

Toute la France est touchée par les mesures de récession. Toute la France ? Une personne ne joue pas le jeu : le Président Nicolas Sarkozy (54 ans)

Le budget de la Présidence a toujours été tenu secret en France. Pour la première fois il est révélé sous Nicolas Sarkozy.
  • Dans les 300 mètres carrés de l'appartement de fonction des Sarkozy les fleurs doivent être fraîches en permanence : coût 280.000 euros par an
  • Lorsque Nicolas Sarkozy voyage à titre privé, un avion gouvernemental vide l'accompagne en permanence, pour lui permettre de rentrer à Paris en cas d'urgence.
  • Il dispose de 61 voitures de fonction, 2 Airbus et 6 avions Falcon-Jet. Le dernier avion en date (60 millions d'euros) a été baptisé "Carla" du prénom de madame Sarkozy numéro 3 (c'est mimi... NdT)
  • Dépenses annuelles pour les boissons (Champagne etc.) : 1 million d'euros
  • Il a presque 1.000 employés à son service, deux fois plus que la Reine d'Angleterre. Parmi eux 44 chauffeurs et 87 cuisiniers.
  • Les cuisiniers-chefs peuvent se servir librement dans les caves à vin du Palais de l'Elysée, le repas de midi leur est servi par des laquais.
  • Carla et Nico peuvent commander de la nourriture ou des boissons 24 heures sur 24. La cuisine est en service en permanence.

Indignation ? Protestations ? Pas du tout. En France il semble être une affaire d'honneur que le Chef de l'Etat incarne la "Gloire de la nation" .

nicojeannotJe n'ai pas pu m'empêcher de vous transmettre cet article du Figaro.

Franchement, jamais je n'aurais cru que Le Figaro avouerait un jour que nous sommes désormais la risée du monde, remplaçant ainsi Georges W Bush...Même l'un des plus conservateurs journaux français en peut masquer cette pantalonade.

Il faut dire que notre président fait très fort... Il ny'a que les dictatures africaines pour faire des choses pareilles d'habitude.
Cela donne une idée de l'état de la démocratie française....

J'attends avec impatience la nomination de Louis Sarkozy à la tête du Conseil Constitutionnel pour fêter ses 20 ans...

Un militant PS d'Elancourt

accident-du-travailLe président des députés UMP, Jean-François Copé, en accord avec le ministre du Budget Eric Woerth et avec le soutien de Nicolas Sarkozy, a annoncé que les indemnités journalières versées par la Sécurité sociale aux salariés victimes d'accidents du travail seront soumises à l'impôt à partir de 2010.

Loin de la « mesure de justice » présentée par Jean-François Copé, l'UMP vient en fait d'inventer la triple peine. Il y a d'abord le traumatisme lié à l'accident, la diminution physique, la souffrance psychologique et morale. Il y a ensuite la diminution des revenus car les accidentés sont indemnisés 60 % les 28 premiers jours, puis à 80%. Et voilà maintenant que sur ces indemnités, il est prévu de faire payer une nouvelle taxe.

Cette mesure rapportera 150 millions d'euros. 150 millions d'euros que le gouvernement va prendre dans la poche des accidentés du travail ! Une indécence de plus, après les franchises médicales et l'augmentation du forfait hospitalier !

La droite refuse dans le même temps de remettre en cause les niches fiscales, les stock-options, les retraites chapeaux et bien sûr le bouclier fiscal qui profitent aux plus fortunés. Cette débauche d'inégalités fiscales donne de plus en plus la nausée.

Nous, signataires de cette pétition, dénonçons cette politique qui demande aux pauvres, aux malades et aux accidentés de payer pour les plus riches et demandons à l'UMP de renoncer à cette mesure.

Signez la pétition sur www.stoptaxeaccidentsdutravail.net

Amusant (!) hasard du calendrier, c'est aujourd'hui que France Info révèle que l'UMP (oui, le parti de la
majorité actuelle) reversera plus de 30 000 euros de dommages et intérêts suite à son utilisation sans
autorisation d'une oeuvre musicale du groupe MGMT.
Légèrement supérieur au dédommagement initialement proposé de, euh, 1 euro...

navlogoadieBrève histoire, évidemment véridique, de l'ambiance ambiante chez nos gouvernants qu is'éloignet toujours un peu plus du peuple...

L'ADIE (Association pour le Droit à l'Initiative Economique), fondée et présidée par Maria Nowak, est une des principales organisations de micro-crédit en France ; elle aide des porteurs de projets, n'ayant pas l'accès aux prêts bancaires, à créer leurs micro-entreprises en leur accordant des prêts.

Au 1er janvier, le gouvernement a créé un nouveau statut d'auto-entrepreneur qui apporte un certain nombre d'avantages pour le démarrage de ces activités. Pour les personnes en statut de micro-entreprise, le délai pour opter pour ce nouveau statut était le 31 mars 2009.

  • Le lundi 30 mars, arrive une information urgente : Mme Christine Lagarde, Ministre des Finances, veut se rendre compte sur le terrain des résultats de la mise en place du nouveau statut d'auto-entrepreneur et doit visiter une nouvelle agence de l'ADIE en petite couronne parisienne pour rencontrer des créateurs ayant opté pour ce statut. Branle-bas de combat pour contacter ces personnes, les inviter, etc. la réunion est prévue le lundi 6 avril à 11h !Démarche on ne peut plus louable !
  • Le jeudi 2 : demande de modification venant de Bercy : la Ministre ne veut plus rencontrer des auto-entrepreneurs mais parler principalement du fonds de dotation ! Et il ne faut pas mélanger les sujets.
  • Le vendredi 3 matin : plusieurs collaborateurs de Bercy viennent visiter le local, le trouvent trop petit, réclament les clés des locaux mitoyens des commerçants pour maîtriser toutes les issues.
  • Après un long conciliabule dans leur coin, les collaborateurs repartent et l'après-midi un mail tombe : la réunion est annulée !