Cérémonie du 11 novembre : Jean Michel Fourgous déshonore la République

WP 20151111 003Alors que les élancourtois étaient rassemblés ce mercredi 11 novembre au cimetière de la Vallée Favière pour célébrer l'armistice de 1918, le maire d’Elancourt a une fois de plus confondu cérémonie Républicaine et tribune politique. Ainsi, a-t-il cru bon de faire écho au discours porté depuis plusieurs mois par le Front National en remettant en cause la tradition d'accueil de la France et sa capacité à ouvrir ses portes aux hommes, aux femmes et aux enfants qui fuient les massacres perpétrés dans leurs pays.Dans le contexte actuel qui voit monter l’extrême droite partout en Europe, il aurait pu s’étendre sur l’importance de préserver la paix. Il aurait pu appeler les citoyens à se battre toujours contre la haine de l’étranger et la peur de l’autre. Il aurait pu rendre hommage aux 700 000 soldats venus du Maroc, de Tunisie, d’Algérie, du Sénégal et de l’ensemble de l’Empire colonial français pour combattre aux côtés des soldats français et dont 80 000 sont morts pour la France.Mais le maire d’Elancourt a choisi de surfer sur la vague bleue marine, d’aller courir après les thèses du FN, espérant certainement récolter les graines semées par l’extrême droite en période électorale. 

Les élancourtois ne s’attendaient pas à entendre la rhétorique du Front National en lieu et place d'un hommage à la paix et aux soldats morts pour la France. Choqués, plusieurs d’entre eux ont quitté l’enceinte du cimetière durant son discours.

WP 20151111 005Cette attitude irresponsable n'est pas digne d'un élu de la République. Malheureusement, il semble que la porosité entre droite et extrême droite soit de plus en plus forte sur notre territoire. Après les tweets nauséabonds relayés cet été par des élus de Maurepas proches de Jean-Michel Fourgous, c'est un autre de ses acolytes, Othman Nasrou qui réussit la performance de faire entrer le Front National au conseil municipal de Trappes. Rien d’étonnant non plus à entendre un élu de la majorité d’Élancourt expliquer sereinement que la mort de milliers de femmes, d'hommes et d'enfants en méditerranée n'est que le fruit d'un processus de sélection naturelle...

Cette stratégie qui vise à reprendre à son compte les thèses de l’extrême droite en espérant récupérer quelques suffrages est particulièrement inquiétante et dangereuse. En renonçant à faire rentrer dans le giron républicain des citoyens tentés par le rejet de l'autre et le repli sur soi, ces élus ne font que valider les thèses du Front National et contribuent à ancrer ce discours dans le champ politique de manière durable.
2011 Cérémonie du 11 novembre : Jean Michel Fourgous déshonore la République. © 2015 - Section d'Élancourt du Parti Socialiste.
Powered by Joomla 1.7 Templates