4675219 5db3ba28 ddd9 11e4 bc78 001517810e22 1 900x562 autocropElancourt, hier soir mardi 7 avril. Le maire (UMP) d’Elancourt Jean-Michel Fourgous (au centre) a été interpellé par l’opposition lors du conseil municipal sur la hausse des impôts locaux. (LP/L. Mt.)

Alors l’opposition a bondi. Hier soir mardi lors du vote du budget en conseil municipal à Elancourt, la hausse de 8 % sur la taxe d’habitation et la taxe sur le foncier bâti est restée en travers de la gorge des élus PS et de l’élu FN, Nicolas Boher.

Ce dernier a accusé le maire (UMP) Jean-Michel Fourgous de « trahir ses promesses et ses électeurs. ». Du côté des socialistes, Michel Besseau a noté que l’édile « savait depuis 2011 que les subventions de l’Etat continueraient à baisser », l’invitant à « revoir plutôt les dépenses sur le personnel (NDLR : 22,5 M€). » Le premier magistrat, s’il a pu lui aussi sortir de ses gonds quelques instants face à ces accusations, a toutefois expliqué les circonstances qui l’ont amené à prendre cette décision. Une décision assez unique cependant dans les annales de sa mandature puisque ces taux n’avaient augmenté que de 3 % entre 1996 et 2014.

« Avec la baisse des dotations, le fonds de solidarité entre communes, les rythmes scolaires, nous avons perdu 3 M€ en trois ans, estime Jean-Michel Fourgous, ce qui aurait dû nous contraindre à une hausse de 20 % des impôts. Nous ne l’avons pas fait car nous gérons bien notre budget. Mais cette fois, on fait face à la politique calamiteuse de l’Etat qui a littéralement asphyxié les collectivités locales. » Pour 2015, le taux communal de la taxe d’habitation s’établit donc à 14,46 % (contre 13,39 % en 2014) et celle sur le foncier bâti à 19,83 % (18,36 % en 2014.)

D'après l'article du Parisien

Rythmes scolaires à Elancourt : les familles prises en otages par le maire Jean-Michel Fourgous !

 
201405-RythmesScolaires
 
A moins de 6 mois de la rentrée scolaire 2014, les familles élancourtoises ne savent toujours pas comment sera mise en oeuvre la réforme des rythmes scolaires ! A l’occasion du Conseil municipal du 29 avril, vos élus « La Gauche pour Elancourt » ont interrogé le maire sur cette absence d’information et sur la non inscription de la réforme des rythmes scolaires dans le budget 2014 de la commune. Aucune réponse permettant de lever des interrogations légitimes et de clarifier la situation n’a été apportée. Les familles, qui n’ont aucune visibilité sur l’emploi du temps de leurs enfants pour la rentrée prochaine, ne peuvent pas s’organiser et sont ainsi prises en otages !

Nous regrettons que le maire d’Elancourt ne mette pas autant d’énergie à répondre aux interrogations de ses administrés qu’à courir les plateaux télé et radio. Cette situation est inacceptable, d’autant plus qu’en cas de refus persistant du maire de présenter un projet (au plus tard début juin), les modalités de réforme du temps scolaire seront imposées par le Directeur académique de l’Education nationale sur demande du Préfet !

Les élus du groupe « La Gauche pour Elancourt » ont une autre conception du respect des citoyens et de la démocratie. Vous pouvez
 
compter sur leurs interventions pour défendre :
  • L’élaboration d’un Projet Educatif Territorial en concertation avec les familles et l’ensemble de la communauté éducative (enseignants, personnels municipaux ATSEM, structures associatives culturelles, sportives…), et prenant en compte la spécificité de l’école maternelle.
  • La gratuité du Temps d’Activités Périscolaires et la qualification des intervenants
Nous demandons au maire de faire preuve de sagesse et de responsabilité. A défaut d’avoir organisé dans les temps une consultation sérieuse de tous les partenaires concernés, il est urgent d’informer au plus vite l’ensemble des membres de la communauté éducative de la nouvelle organisation liée à la réforme des rythmes scolaires pour la rentrée 2014.
 
pdf button
 
Fidèlement,

Michel Besseau, Gaelle Kergutuil, Philippe Devarieux, Maria Bolzinger,
vos élus du groupe d’opposition la Gauche pour Elancourt
 

Les élus du groupe d'opposition "Mieux Vivre à Élancourt" vous présenteront leurx vœux samedi 7 janvier 2012.

Après une année particulièrement difficile pour tous les français, et dont les Élancourtois n'ont pas été exclus, 2012 se présente comme l'année de toutes les craintes, mais ausi de tous les espoirs.

Tant au niveau local avec les élections législatives pour lesquelles Benoît Hamon représentera le PS et avec lui une bonne partie de la Gauche, qu'au plan national avec l'alternance tant attendue par un grand nombre de français, ces prochains mois seront cruciaux poru décider d'un choix de société. Seul Jean-Michel Fourgous assène, pour s'en convaincre lui-même que "la Gauche et la Droite, c'est la même chose". Que voilà une belle preuve d'un abandon de valeurs qui restent le ciment de ce que la politique a de plus noble : faire évoluer la société, lui donner un cap, une voie, un espoir. Bien sûr que les difficultés sont nombreuses et que rien ne sera simple. Mais notre omni-préident, sauveur du monde et des environs a tellement fait la démonstration de son inutilité et a fait tellement de ravages dans son pays qu'il est temps de revenir à la raison. Pas de miracles, même pas de lendemain qui chantent, mais une dignité à recréer, une solidarité à retrouver, un tissu social à raccomoder, tant il a été déchiré ces dernières années.

Pour démarrer cette année dans le partage et l'amitié, venez le 7 janvier aux vœux du groupe d'opposition de Gauche. Seuls ou accompagnés, vous serez tous les bienvenus.

voeux2009Michel Besseau et les élus d'opposition de Gauche vous présentent leurs meilleurs vœux pour 2009. Ils seront heureux de vous recevoir pour y partager le pot de l'amitié.

Les vœux des élus de l'opposition ont lieu samedi 24 janvier 2009 à 18 h
à la Maison de Quartier de la Villedieu (Face au Gymnase Chastanier).

Vous y êtes tous cordialement invités.

mb7z27-smallPas d'inquiétude M. Le Maire, je vais très bien !
Avant tout,merci de contribuer à faire connaître les élus de l'opposition et de citer mon nom aussi fréquemment dans votre lettre de L'UMP.
Un peu de publicité gratuite ne fait pas de mal et contribue à faire croître ma notoriété !

  • Oui, j'ai toujours été un homme libre n'hésitant pas à prendre position !
  • Oui, je suis un homme qui pense que l'écoute est importante !
  • Oui, je suis un homme qui avec mon équipe fait des propositions !
  • Oui, je respecte toute les composantes de mon équipe !

    Ne vous en déplaise, Monsieur le Maire, l'opposition de gauche à Elancourt existe ! Elle est unie autour des valeurs fondamentales de la Gauche. Pourriez vous avoir l'obligeance d'en tenir informé votre premier adjoint qui, faute de ne pouvoir vociférer en conseil municipal pour cause de retransmission vidéo, déverse son idéologie d'un autre temps dans une publication d'un parti qui se veut pourtant respectable ?
    Non, Monsieur le Député Maire, l'OPA que vous avez essayé de faire sur l'opposition n' a pas réussi en ralliant cette pauvre Dominique Lochon, esseulée et assoiffée de pouvoir. Celle-ci vous a rejoint en perdant ses quelques supporters.