Saint-Quentin-en-Yvelines : la gauche boude le débat sur le budget

logosqySandrine Grandgambe et les élus PS de Saint-Quentin-en-Yvelines ont décidé de ne pas participer au débat d’orientation budgétaire mené pour la première fois par la droite, et notamment le président (DVD) Michel Laugier.

C’est ce qu’on appelle communément un « clash ». En deux temps. La gauche a d’abord boudé le débat d’orientation budgétaire (DOB) programmé lundi dernier au siège de la Communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines (Casqy), provoquant ainsi son report à ce vendredi à 17 heures, le quorum n’ayant pas été atteint.

Les 23 élus de l’opposition ont expliqué n’avoir eu « aucune restitution » des audits commandés par la majorité de droite, audits destinés à fixer les nouvelles orientations budgétaires pour 2015.

Le lendemain, mardi après-midi, une réunion de bureau élargie, concernant le président (DVD) Michel Laugier, dix des douze vice-présidents et deux conseillers délégués, a, à nouveau, précipité leur décision de ne pas se rendre au nouveau DOB ce vendredi. Ce qui, néanmoins, ne l’empêchera pas de se tenir cette fois. Mardi, Sandrine Grandgambe (PS), François Deligné (PS), Bertrand Houillon (PS), Alain Hajjaj (PCF) attendaient des précisions sur ces fameux audits. A peine un quart d’heure après le début de la réunion, les quatre conseillers d’opposition ont quitté la table. « Nous n’arrivons pas à avoir ces documents, déplore Sandrine Grandgambe, élue à Trappes. Tout ce que l’on nous a donné, c’est une synthèse concernant un audit sur la culture. Il y a eu des propos inquiétants et vexants, notamment sur la ville de La Verrière qui ne serait pas « attractive », nous ne sommes donc pas restés. »

Michel Laugier dénonce, lui, un « jeu politicien. » « C’est une volonté claire de faire en sorte que cela ne fonctionne pas, poursuit le président. Dès que l’on a parlé de culture, ils ont bondi. Nous cherchons à faire des économies et il y a des structures qui attirent peu de monde. Il en sera discuté pour le budget. Mais nous ne remettons pas en cause les fondamentaux. Et nous avons bien donné ces éléments à la gauche ! »

« Nous voulions simplement que les choses soient faites dans l’ordre, insiste Sandrine Grandgambe, et on s’apprête à voter le premier budget concocté par une majorité de droite sans avoir accès à rien. » Cette présentation du budget aura lieu, elle, le 27 avril prochain à 19 h 30.

D'après l'article du Parisien

Le PS s’explique

2011 Saint-Quentin-en-Yvelines : la gauche boude le débat sur le budget. © 2015 - Section d'Élancourt du Parti Socialiste.
Powered by Joomla 1.7 Templates